La Magie Vaudou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Magie Vaudou

Message par Creevs le Jeu 18 Jan - 4:46

Les Origines du Vaudou


Le vaudou existe depuis la naissance de l'homme en terre d'Afrique, et son histoire se moque des frontières. Aujourd’hui, le vaudou alimente des phantasmes multiples véhiculés par des siècles de colonisation, puis par Hollywood avec le cinéma à sensation. On ne peut pas dire qu’il existe un vaudou ! Mais dirons-nous peut-être 100 vaudous différents. Chaque vaudou étant adapté à ses propres règles telles que dictées par le hougan qui en a la charge. Le vaudou c'est avant tout un Art de grande Magie, métissé tout au long de son histoire et qui a su s’adapter à toutes sortes d’environnements. Le vaudou reste encore aujourd'hui un des plus puissants et redouté Arts de Haute Magie connus à ce jour. Vaudou vient du mot vaudoum qui, en dialecte "Fon", signifie esprit. Le vaudou c'est le culte des esprits que l'on appelle indifféremment Loas, Mysteres ou Zanges.

La Culture vaudou est le seul héritage des africains jetés dans le nouveau monde. C'est un témoignage de la vitalité de l'identité humaine, de la résistance face à l'oppression.

C'est une vision d'hier pour une alternative de demain. Le vaudou est donc multiple car il est toutes choses pour ses enfants de la diaspora du nouveau monde. Il est médecine, justice, police, art, danse, musique ainsi que pratique religieuse. On peut être vaudou sans être pratiquant comme on peut être protestant et incrédule, bien que la naissance n'empêche aucunement de partager les valeurs du vaudou.
A l’origine du vaudou, nous trouvons les grandes médecines traditionnelles africaines, grandes magies exercées par les initiés dont on trouve la source au Nigeria en passant par la Guinée, le Congo, la Côte d'Ivoire, le Ghana, le Liberia, le Togo, le Benin, le Cameroun, le Sénégal, etc...

Chaque pays possède plusieurs rites vaudou, même si l'appellation vaudou pouvait être différente et adaptée en fonction des besoins. Ainsi, les Loas indispensables au vaudou ont des noms différents selon les endroits ou ils sont invoqués ; chez les soudanais ce sont des mlouk (Melk au singulier), chez les Wolofs du Sénégal pratiquant le Ndöp il s'agira des Rab et chez les Ethiopiens pratiquant le Zâr, ils porteront le même nom.

Les Divers Aspects du Vaudou

Il existe plusieurs formes de Vaudou.

- Le VAUDOU ROUGE s'exerce au RITE DU FEU et DES CHANDELLES MAGIQUES :

Le feu, dans ce cas précis, est un élément purificateur, de même que le ROUGE préconisé dans ce RITE représente le SANG et symbolise ainsi la VIE. En effet, il faut savoir que le SANG est un grand élément purificateur et d'échange. L'énergie du SANG est un moyen substitutif de rétribution envers les LOAS (Esprits du Vaudou) qui seront sollicités pour effectuer les tâches qui leur seront demandées. Nous entrons ici dans les pratiques de HAUTES MAGIES dans les plus grandes traditions du genre. Aujourd'hui, le VAUDOU s'est adapté à son environnement et devient dans nos pays industrialisés le VAUDOU URBAIN, comme la SANTERIA de CUBA ou la MACUMBA du BRESIL doivent leur existence aux origines du VAUDOU.

- Le Vaudou, moyen de lutte des Noirs :

Pour qu'il commence à s'exercer de façon efficace dans la forme qu'on lui connaît, il faudra attendre encore un peu, le VAUDOU connaîtra son ère de clandestinité, puis c'est la grande révolte des esclaves qui fit naître la première République Noire de HAÏTI.

Le VAUDOU prend alors toute la puissance contemporaine que l'on connaît. A partir de ce moment, le VAUDOU retournera en Afrique et il s'adaptera de nouveau avec d'autres magies traditionnelles, puis se dispersera dans le monde partout où il y aura des Noirs.

Il serait absurde de penser que le VAUDOU de Port-au-Prince est l'unique héritier, parmi toute la descendance afro-caribéenne et américaine, du grand brassage culturel plurimillénaire dont fit l'objet la culture de nos pères africains sur un continent de près de vingt millions de kilomètres carrés. Pourtant nous pensons que la Culture Vaudou est unique parce qu'elle est bâtie sur la tolérance de la tradition de l'autre.
Des milliers de formes de VAUDOU existent.

Parmi les plus connues : le VAUDOU BLANC (Vaudou RADA),

équivalence avec ceux qui pratiquent en Europe ce que l'on appelle "la magie blanche" et le VAUDOU ROUGE (Vaudou PETRO), plus craint et redoutable car n'ayant pas de limite dans l'application de son rite.

Le VAUDOU ROUGE repose sur le culte et l'exploitation des morts, avec leur consentement ou pas s'il s'agit d'une réponse à un envoûtement du mal. Reconnaissons que jusqu'à présent, aucun groupe humain n'a le monopole du bien ou du mal, et le VAUDOU lui ne s'en cache pas.
Dans le VAUDOU ROUGE, l'art d'envoûter et de désenvoûter n'a plus de secret pour les HOUGANS. Notons que le fait même d'envoûter ne signifie pas obligatoirement une emprise du mal. Envoûter peut également servir à mener une action en dégagement d'une personne ou pour ramener un conjoint qui se serait un peu trop éloigné.
L'envoûtement dans ce cas sera passager et ne portera pas de conséquences larviques au demandeur, ou à la cible du demandeur.

Les Loas

L'étude des LOAS s'apparente plutôt à l'étude de nos défauts et de nos qualités. Et les LOAS doivent être jugés par leurs actes, comme nous-mêmes. Il est indéniable que les esprits Rada sont plus dignes, plus disciplinés, en un mot plus policés et les esprits Danpétro plus volatiles, moins prévisibles, voire plus violents.
Mais ces différences s'apparentent plus à la forme qu'au fond. Ce sont les similarités qui nous ont intéressées. Par exemple, dans la famille d'Agoé, nous avons réuni, comme pour d'autres, les Loas Rada, Danwonmen et Danpétro qui partagent les mêmes caractéristiques. Nous prétendons qu'une profonde vérité universelle se cache derrière le stéréotype évident de nos héros-Loas-dieu.

Chaque cérémonie doit être organisée dans la tradition telle que dictée par le HOUGAN, autrement la cérémonie sera dite "simplifiée". Le lieu où l'on officie s'appelle : HOUNFOR. C'est le nom du temple dédié à l'exercice du culte Vaudou. C'est un SANCTUAIRE.
Il s'agit d'abord de "la maison des hommes" dont souvent rien ne le distingue à première vue.
Les Cérémonies Vaudou

Conformément à la tradition, les cérémonies Vaudou se déroulent en fonction du Calendrier VAUDOU et par rapport aux positions des Lunes en correspondance avec les demandes effectuées. Elles se font toujours en corrélation serrée avec les LOAS qui seront sollicités au cours de ces cérémonies par le HOUGAN.
Des sacrifices (poulet, cochon, mouton ou chèvre) y sont parfois pratiqués, bien qu’aujourd’hui la pratique du Vaudou s'accommode parfaitement avec la modernité, ce qui fait que dans la plupart des cas, le sacrifice reste une action purement symbolique. Ce qu'il y a d'unique dans le rituel VAUDOU, c'est la venue parmi les hommes de divinités immortelles au cours de cérémonies propitiatoires.

Les LOAS viennent, conversent avec les humains : ils rendent service, en agissant de façon fort efficace, à ceux qui les honorent. Puis ils s'en vont. Il existe forcément des milliers de LOAS, autant que de reflets dans une pierre précieuse. Ces forces primaires de l'univers se confondent avec l'essence divine de l'âme humaine.

Les LOAS ne sont ni bons, ni mauvais. Il faut éviter cette notion manichéenne que l'on veut appliquer maladroitement aux rites : le Rada serait bien, bon, honorable, le Pétro serait mauvais, démoniaque, de mauvaise fréquentation. Certains HOUGANS serviraient de la main droite et d'autres (les méchants, présumèrent) de la main "gauche". Cette notion facile bien occidentale, n'est en aucun cas applicable dans le cadre de l'exercice du VAUDOU. N'en déplaise à certains détracteurs du VAUDOU, pas de diable à cornes ou pieds fourchus tels que définis dans la religion catholique dans le Pétro (ou ailleurs dans le VAUDOU), pas de sacrifices humains dans le rituel, même secret (sans présumer de l'imagination criminelle), pas même de Bien ou de Mal dans l'absolu, laissant cette notion purement judéo-chrétienne à ses concepteurs.
Bien évidemment, la Cérémonie VAUDOU ne se fait qu'avec des vaudouïsants ou Vaudoussi (initiés) et parfois avec des invités triés sur le volet et acceptés par le HOUGAN. Ainsi des demandeurs particuliers peuvent tous prétendre à participer à une cérémonie VAUDOU à la condition de subir leur propre acceptation auprès du VAUDOU sous une forme initiatique qui peut être parfois partielle juste pour une cérémonie, mais qui peut, s'ils le veulent et si le VAUDOU les acceptent, aller beaucoup plus loin dans le cadre du VAUDOU, cet aspect ne peut qu'être bénéfique pour le demandeur qui y parvient.
avatar
Creevs
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 201
Age : 28
Localisation : Sandillon
Date d'inscription : 17/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://magiedelumiere.fr-bb.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum